Catalogue

Toutilix Access

Frais de port non inclus

TOUTILIX Agrandir l'image

50220 (Photo non contractuelle*)

39,00 € TTC

En savoir plus

Toutilix Access est un jeu de cartes entièrement adapté aux déficients visuels, créé par Christine Larquetout et distribué par l'association AccessiJeux.

Toutilix, c’est une boite avec 12 règles de jeux inclus et la possibilité d'en télécharger 28 autres et tout ça avec un seul et unique jeu !

Des jeux accessibles dès 4 ans pour les malvoyants, non-voyants mais aussi les voyants, pour jouer tous ensemble, pour partager, rire, réfléchir avec des rythmes plus ou moins soutenus, en famille ou entre amis. Tous ces petits jeux permettent de manipuler les lettres et l’alphabet, de fabriquer des mots et des phrases… de manier vocabulaire et orthographe… En bref, d’explorer de multiples possibilités, le tout avec un jeu de cartes très simple.

Caractéristiques techniques :

  • Ce jeu contient 100 cartes dont voici le détail :
    • 90 cartes-lettres déclinées en deux couleurs différentes
    • 7 cartes “étoiles” (les jokers - signe de chance)
    • 3 cartes “pétard” (les embrouilles - signe de malchance)
  • Des cartes contrastées avec des lettres dessinées de grandes tailles et en relief pour un confort de lecture.
  • Les lettres sont écrites en braille dans le coin supérieur gauche pour les non-voyants.
  • Un symbole également en relief permet de connaître la couleur de la carte.
  • Le coin supérieur droit de chaque carte est arrondi pour avoir un repère et ainsi toujours avoir la carte dans le bon sens.
  • Nombre de joueurs : 1 à 8 joueurs
  • Durée d'une partie : 10 à 60 minutes
  • Âge : A partir de 4 ans et jusqu’à 777 ans !
  • Dimensions des cartes (hauteur x largeur) : 8,5 x 7,5 cm
  • Dimensions du coffret (longueur x largeur x hauteur) : 20 x 15,2 x 5,2 cm
  • Poids du coffret complet :  500 g
  • Notice d'utilisation à télécharger

Quelques règles :

  • Mots autorisés : Tous, dans toutes les langues ! Si on est certain de l’orthographe et si on en connait approximativement le sens. Sont autorisés les mots accordés ou conjugués, simples, compliqués, rares, gros mots, scientifiques, poétiques, fantastiques, noms propres, prénoms, noms de famille, sigles, acronymes, marques, onomatopées, même très faciles, très courts, ou déjà dits.
  • Phrases autorisées : Toutes les phrases AVEC UN VERBE, qui sonnent juste grammaticalement et sont un minimum plausibles, de complètement sérieuses à totalement louftingues et poétiques.
  • Chrono : Dans certains jeux, pendant qu’un joueur cherche, celui qui a une idée ne la dit surtout pas mais lance gentiment un décompte à voix haute, de 10 à 0. Les autres peuvent décompter avec lui, même s’ils n’ont pas d’idée ! Au début de la partie, le plus débutant choisit pour tous le niveau de décompte : de 10, 5, ou bien 3… à zéro.
  • Différents niveaux de jeux : Ils permettent parfois aux débutants de jouer avec les experts. «Toutes les cartes sont distribuées» signifie en nombre égal pour chaque joueur, les cartes en trop sont alors écartées. On joue dans le sens des aiguilles d’une montre.

Quelques exemples de jeux :

  • La bataille : Selon le principe de la bataille classique, il s’agit de remporter un maximum de plis grâce aux cartes les plus fortes. Comme il s’agit de lettres, celles-ci sont graduées (« a » étant la lettre la moins forte et « z » la plus forte). Les joueurs passent ainsi la partie à balayer l’alphabet pour savoir quelle lettre est avant/après la sienne. Les cartes « étoiles filantes » (la plus forte de toute) et « Toutilix » (la plus faible) viennent pimenter le jeu.
  • Moinzune : Se joue avec un alphabet qu’on étale sur la table et d’où on extrait préalablement une carte. Il s’agit de trouver la lettre manquante. Au fil de la partie, ça se complique car on distribue les cartes peu à peu.
  • Toutifraz : Consiste à composer des phrases à partir d’une suite de lettres posées par les joueurs ; chaque mot de la phrase doit alors comporter une des lettres, le tout dans l’ordre. Par exemple, avec la suite de lettres M – C – A, on pourra inventer la phrase « Mon chat miaule.» ou «Amanda calme Célia.».
  • Empilix lettres : Consiste à garder en mémoire une suite de syllabes composées aléatoirement avec une pioche de consonnes et une pioche de voyelles. Par ex : on pose M, puis par-dessus A, il faut donc mémoriser MA ; puis on pose R, puis O, on mémorise donc MARO, etc. Chaque joueur « se pose » lorsqu’il estime être arrivé au maximum de ses capacités de mémorisation… le joueur qui va le plus loin prend le risque de tout remporter, ou de tout perdre s’il se trompe ! Et toujours les cartes « Etoiles filantes » et « Toutilix » pour pimenter le jeu et faire entrer le facteur chance dans la partie.

Vous aimerez aussi...